Courriel no. 1 de Jean-Jacques Crèvecoeur - Alerte à une nouvelle manipulation des masses

Courriel no. 1 de Jean-Jacques Crèvecoeur (29 août 2009)

 

http://jean-jacques-crevecoeur.com/index.php?option=com_content&view=article&id=99:extraits-du-courriel-nd-1-29-aout-2009&catid=65:grippe-a-h1n1&Itemid=98

 

 

ALERTE À UNE NOUVELLE MANIPULATION DES MASSES

LE TEMPS DE RETROUVER NOTRE PUISSANCE INTÉRIEURE

 

Madame, Monsieur,

Chers amis,

Ce courriel vous est adressé pour vous mettre en garde et pour vous alerter. Car, plus que jamais, il sera important pour chacun d’entre nous de retrouver notre puissance intérieure. Lorsqu’une poignée d’humains, assoiffés de pouvoir absolu, veut prendre le pouvoir sur nos vies, ils disposent d’une arme absolue pour y arriver : nous faire peur. Et les médias s’emploient merveilleusement bien à nous maintenir dans la peur du réchauffement climatique, de la crise financière, de la crise économique et de son lot de licenciements, mais surtout, dans la peur de ce méchant virus d’une grippe inventée de toutes pièces.

L’objectif de ce maintien dans la peur est double :

- nous manipuler plus facilement en nous ôtant toute capacité de jugement et de discernement ;

- affaiblir notre système immunitaire pour nous rendre malades et vulnérables aux saloperies contenues dans le futur vaccin supposé nous protéger de gré ou de force !

Depuis début avril, je m’informe quotidiennement de ce qui se trame autour de cette pandémie déclarée précipitamment par l’OMS, alors que cette grippe se révèle moins contagieuse et moins virulente que les grippes saisonnières ordinaires ! J’ai lu des centaines de pages, visionné des dizaines de vidéos scientifiques, effectué mes propres recoupements. La conclusion à laquelle j’arrive est implacable : nous faisons face à une des plus grandes tentatives de manipulation de notre histoire moderne, impliquant des milliers de complices (dans les mondes politique, militaire, médical, scientifique et médiatique). Mais je ne suis pas certain que ces gens réussiront leur forfaiture ! Car de plus en plus d’êtres conscients se lèvent pour dire non à la dictature qui se prépare en silence.

Et si vous pensez que je suis un de ces théoriciens du grand complot, sachez que ça m’est complètement égal. Je ne cherche, ici, à convaincre personne. Je vous invite simplement à ouvrir les yeux, à faire preuve de discernement à propos de ce qui se met en place depuis des années pour réduire nos libertés individuelles et pour nous réduire en esclavage. Mais rien ne vous empêche d’arrêter la lecture de ce courriel, de vous laisser rendormir par vos médias habituels et de vous précipiter, dès l’automne prochain, sur le vaccin salvateur qui vous sera offert (!) par votre Ministre de la Maladie (heu, excusez mon lapsus, par votre Ministre de la Santé). Ma vocation, depuis 25 ans, est celle d’un accoucheur et d’un éveilleur de conscience. Et je continuerai à me mettre au service de ceux qui veulent ouvrir les yeux et qui acceptent de douter des évidences.

Remarquez qu’en soi, tout ceci est une excellente nouvelle. Car nous allons enfin avoir l’opportunité de faire un choix clair pour notre vie : celui de continuer à être un mouton blanc ou noir (comme le dit mon amie Ghislaine Lanctôt),  ou celui d’entrer dans notre puissance individuelle, en nous reconnectant à notre source spirituelle. J’aurai l’occasion d’y revenir dans mes prochains courriels.

Les bonnes nouvelles, malgré tout…

Je n’ai pas beaucoup de temps de tout vous détailler. Mais j’avais quand même envie de déjà vous donner quelques bonnes nouvelles glanées dans mes nombreuses lectures à propos de la grippe que certains ont rebaptisée « la grippe SANOFI ».

- plusieurs pays ont décidé de ne plus recommander l’utilisation du TAMIFLU comme antiviral, après avoir constaté que ce médicament posait beaucoup plus de problèmes qu’il n’en résolvait ! Zut alors. Et le problème, c’est que l’information, ça circule plus vite que les virus !!!

- un sondage en Angleterre a révélé que 30 à 50 % des infirmières et des médecins refuseraient de se faire vacciner avec le nouveau vaccin, parce qu’il ne présentera pas assez de garanties quant aux tests d’innocuité (à cause de la précipitation dans laquelle la fabrication se fait actuellement). Ça fait un peu désordre, ça, quand même. Si le personnel de soins ne fait même pas confiance en ce qu’il doit administrer, qui pourra lui faire confiance ?

- plusieurs associations sans but lucratif ont saisi le pouvoir judiciaire de leur région (en France, en Autriche, en Belgique, aux USA) pour l’informer qu’elles étaient au courant des préparatifs d’un crime contre l’humanité. Et la loi prévoit que, lorsqu’on est au courant qu’un génocide ou qu’un meurtre se prépare, on a le devoir d’informer un juge d’instruction et de demander une ouverture d’enquête. Sinon, se taire consisterait en un délit : celui de complicité de meurtre. Grâce à cela, les discours des ministres de la Maladie (euh, de la Santé) se font moins catégoriques. Ça ne veut pas dire que c’est gagné, mais ça les embête un peu beaucoup. On comprend mieux pourquoi certains dirigeants souhaitent voir disparaître l’indépendance des trois pouvoirs (judiciaire, législatif et exécutif). On comprend aussi pourquoi Sarkozy plaide pour la suppression du juge d’instruction, purement et simplement. Dictature, quand tu te prépares !!!

- en Australie, toutes les compagnies d’assurance professionnelle protégeant les médecins ont déclaré qu’elles refuseraient de couvrir les médecins au cas où ils seraient attaqués par des patients qui seraient victimes des conséquences des vaccins !!! En Belgique, l’assurance Ethias Familiale refuse d’assurer les particuliers pour les risques liés au vaccin A H1N1. Aux USA, les dommages causés par les vaccinations sont tellement graves et énormes que pas une seule compagnie d’assurance n’accepte d’en couvrir les risques ! Euh, pourtant, les assureurs, c’est pas vraiment des comiques ces gens-là. Ni des anarchistes aux longs cheveux. S’ils ne sont pas d’accord, c’est qu’ils doivent avoir de sérieuses raisons. Après tout, c’est quand même eux qui devraient payer en cas d’hécatombe !!! Pas folles les guêpes !!!

- de plus en plus de médecins et d’épidémiologistes renommés prennent position, en dénonçant l’OMS, les médias et les dirigeants qui font beaucoup trop de bruit autour d’une grippette qui tue bien moins de personnes que la grippe saisonnière habituelle (je rappelle que la grippe saisonnière fait 500.000 morts chaque année !!! Vous avez entendu parler de combien de morts en cinq mois complets ???). Ça aussi, ça fait désordre, quand même !

Il semble pourtant que, plus le mensonge est gros, plus ça passe. Ça passe peut-être avec des cons. Mais à force de nous prendre pour des cons, ils en deviennent trop sûrs d’eux. Et c’est là qu’ils se font avoir. Avec des détails. Comme le refus de collaborer de la part des médecins ou des infirmières. Léger détail ! Ou celui des assurances qui refusent de couvrir les médecins. Vraiment trop bête. Enfin, ne nous réjouissons pas trop vite et restons vigilants ! L’Organisation du Meurtre par la Science (OMS) n’a pas dit son dernier mot ! Nous non plus, d’ailleurs.

Saint Irénée ne disait-il pas : « La gloire de Dieu, c’est l’homme debout ! »

Un dernier mot, pour la route. Il y a quelque temps, lorsque je suis passé par des moments de colère et de découragement, j’ai repensé à cette religieuse d’Hiroshima qui priait dans son lit au moment où la bombe a éclaté au-dessus de la ville, le 6 août 1945, à 8h16. Cette histoire fut contée dans un documentaire que j’ai vu à la télévision, il y a près de 30 ans. Tous les humains présents dans le périmètre où se trouvait la religieuse sont morts, sans exception, sauf elle. Plus tard, des mesures révélèrent que l’intense radioactivité avait tout simplement contourné son lit. Son état de profonde méditation avait créé un champ de force plus puissant que la force nucléaire, protégeant la religieuse des conséquences mortelles de la radioactivité !

En repensant à cela, et en pensant aux vaccins qu’on nous prépare, je me suis dit que la prière aurait plus d’utilité dans nos vies que la colère et le désespoir. Car quand tout semble perdu sur le plan humain, il nous reste à nous en remettre au divin qui sied au coeur de notre existence, à l’intérieur de nous.

Cela me paraît être le meilleur remède contre la peur. Le meilleur remède contre la toxicité des vaccins. Le meilleur remède pour déjouer l’instauration d’un Nouvel Ordre Mondial. J’espère, de tout coeur, que ce courriel trouvera un écho chez certains d’entre vous.

Cordialement

Jean-Jacques Crèvecoeur

Montréal (Québec – Canada)

Ce 29 août 2009

 

Commentaires (2)

1. thomas 03/02/2012

Bonjour, cette religieuse d'Hiroshima, Qui priait-elle ? :-) N'est-ce pas le Divin plutôt que son état de méditation qui l'a sauvée ?
Tout nouveau lecteur de ce site, j'en apprécie le contenu
Amicalement

2. thomas 03/02/2012

J'ai un petit soucis à la validation on dirait...faut-il mettre les 2 mots ? mettre un espace entre...? Allez, je réessaye

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site