Anomalies dans le Système Solaire

En 2009, les scientifiques de l’Académie Nationale Russe de Science sont arrivés à la conclusion que notre Système Solaire s’est déplacé dans un secteur de l’espace différent et à un niveau d’énergie beaucoup plus élevé.

Le Soleil dont le champ magnétique appelé « héliosphère » possédait habituellement une épaisseur de 10 unités astronomiques. Or, cette épaisseur est maintenant de 100 unités astronomiques.

Selon ces scientifiques, cette modification de l’épaisseur de l’héliosphère modifie la manière dont les planètes fonctionnent ainsi que la forme de vie qu’elles pourraient héberger. De même, la spirale d’ADN change elle aussi.

L’expansion continuelle de l’héliosphère nous entraînera vers un nouveau niveau d’énergie. Il y aura aussi fort probablement une expansion soudaine des longueurs d’ondes harmoniques de base et cette augmentation d’émissions énergétiques changera la nature de base de toute matière dans le Système Solaire.

Les atmosphères de 5 planètes (Mars, Jupiter, Uranus, Neptune et Vénus) ainsi que celles de la Terre et de la Lune changent aussi. En 1969, lorsque les USA sont allés sur la Lune, il n’y avait aucune atmosphère mais maintenant, la Lune et la Terre sont entourées d’une atmosphère constituée d’un composé appelé «Natrium » et cette nouvelle atmosphère a maintenant une épaisseur de 6,000 kilomètres.

L’atmosphère de la Terre forme du gaz HO dans les niveaux supérieurs, gaz qui ne s’y trouvait pas dans les quantités qu’on y trouve maintenant.

L’atmosphère de Mars est beaucoup plus épaisse qu’elle ne l’était auparavant.

La charge énergétique de Jupiter est devenue tellement élevée qu’on peut la voir sur des photographies prises récemment. Son champ magnétique a plus que doublé.

Le champ magnétique de Neptune augmente lui aussi.

La brillance générale de Vénus, Uranus et Neptune est beaucoup plus grande.

Uranus et Neptune semblent avoir subi des basculements récents de pôles.

En effet, lorsque la sonde spatiale Voyageur II est passée à côté d'Uranus et de Neptune, les pôles magnétiques apparents du Nord et du Sud ont été considérablement déplacés de l'endroit où se trouvait le pôle rotatif selon des enregistrements précédents. Dans un cas, on notait une différence de 50 degrés et dans l'autre cas, la différence était d'environ 40 degrés.

La Terre

Sur la Terre, l’activité volcanique générale a augmenté de 500 pour cent entre 1875 et 1975 et l’activité sismique de 400 pour cent depuis 1973.

Le champ magnétique de la Terre a diminué. Cette diminution a en réalité commencé il y a 2000 ans mais la vitesse de la diminution a soudainement augmenté il y a 500 ans. Maintenant, depuis ces 20 dernières années à peu près, le champ magnétique est devenu imprévisible.

A la fin de l’année 2008, la calotte glacière arctique a complètement fondue à l’endroit exact du Pôle Nord. Green Peace a même annoncé que, depuis la fin de 2008, des bateaux pouvaient passer directement par le Pôle Nord car c’était de l’eau! Or, jusqu’à présent, l’épaisseur de la glace au Pôle Nord n’a jamais eu moins de 10 pieds (3 mètres).

Conclusion

Dans leur rapport, les scientifiques russes nous disent que ce même genre de phénomène a eu lieu lorsque les dinosaures se sont éteints, époque ayant marqué un changement gigantesque dans le climat de la terre et de la météorologie.

Article original :

http://archive.choix-realite.org/?7191-changements-cosmiques-phenomenes-stupefiants-annonces-par-des-scientifiques-russes-par-drunvalo

Résumé de cet article :

http://dav2012.over-blog.com/article-anomalies-dans-le-systeme-solaire--37627034.html

 

 

7 votes. Moyenne 3.00 sur 5.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×