Le Projet HAARP: Suite

Il est aussi possible que cette histoire de contrôle du climat ne soit pas réelle. Peut-être ne s'agit-il que d'une opération de désinformation, destinée à détourner l'attention des véritables buts de HAARP.

Mais, il est aussi possible qu'en agissant à certains endroits et moment clefs, même avec une énergie limitée comme celle de Haarp, on déclenche de dangereux phénomènes météo.

Comment ça fonctionne?

HAARP utilise les propriétés de l'ionosphère, une couche atmosphérique située à 270 Km d'altitude environ, qui possède la propriété de réfléchir les ondes radio. Les radio-amateurs connaissent bien l'ionosphère, c'est elle qui leur permet d'établir par exemple des liaisons radio transatlantiques, sans satellite. L'ionosphère est ainsi une sorte de miroir radio naturel, qui  renvoie vers le sol les ondes radio (de certaines fréquences précises) émises depuis la terre. L'ionosphère est ainsi appelée parce que ce sont des ions (des atomes électrisés) qui réfléchissent les ondes.

Seulement l'ionosphère est capricieuse. Les conditions radio et les fréquences changent d'heure en heure, voire de minute en minute, et sont sujettes aux variations de l'activité solaire. C'est d'ailleurs dans l'ionosphère que se produisent les aurores boréales, ou aurores polaires.

Haarp a ceci de "merveilleux" que le miroir ionosphérique fonctionne dans les deux sens et permet aussi de créer un radar parfait, donc de suivre la cible en même temps qu'on la détruit. Mais, comme l'ionosphère se désionise très rapidement, aucune preuve ne peut être apportée quant à l'auteur du tir.

De nombreux experts en armement et scientifiques ont fait part de leur vive inquiétude face à HAARP, y compris au parlement européen.  Le physicien allemand Zielinsky et le chimiste Richard William affirment que les énormes puissances mises en jeu sont susceptibles d'influencer la météorologie d'un pays et d'y provoquer des effets catastrophiques.

 

Le texte suivant est extrait d'une revue interne du pentagone : "The revolution in military affairs - strategic studies institute, US army War college", il a de quoi faire frémir :

"Nos valeurs changent et la technologie s'ouvre sur de nouveaux horizons. Il y a peu, pendant la guerre froide, les opérations psychologiques et l'armement psychologique étaient encore primitifs.

Alors que nous entrons de plein pied dans l'ère de l'électronique et de la bioélectronique, il devient nécessaire d'évaluer les barrières morales et éthiques que nous avons posées en interdisant [toute technologie] pouvant manipuler l'esprit de nos ennemis tant à l'intérieur du pays qu'à un niveau international...

Dès que ce sera possible, nous encouragerons des entreprises privées ou semi-privées à développer une technologie appropriée... Nous pouvons agir de même avec les nouveaux types d'armement comme les armes biologiques incapacitantes et les armes psychotechnologiques avancées..."



Notez bien que HAARP n'est pas explicitement cité dans ce texte, mais si l'on sait lire entre les lignes... Il faut savoir aussi, qu'au mépris des conventions internationales, les américains expérimentent depuis plus de quarante ans des armes psychologiques, sous divers noms de code : Argus (1968), Solar power sattelite (1968-1978), Space Shuttle experiments (1985), Mighty Oaks (1986), Desert Storm (1991)...

 

HAARP serait-elle la première arme de "mind control" (contrôle de la pensée) à l'échelle mondiale?

Si c'est le cas, HAARP est vraiment l'arme absolue. Sinon, les autres capacités de ce projet sont tout aussi terrifiantes!



Pour en savoir plus :

Site officiel de HAARP : http://www.haarp.alaska.edu/

http://sboisse.free.fr/technique/haarp.php

http://www.dailymotion.com/video/xj5xm_les-archives-oubliees-haarp_tech

www.combattrepourlaverité.skyblog.com

 

3 votes. Moyenne 3.33 sur 5.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×