Le compostage domestique

Le compostage est un procédé naturel qui transforme la matière organique en un produit ressemblant à de la terre appelé humus ou compost. La matière organique est décomposée par des micro-organismes tels que les bactéries et les champignons qui la transforment en éléments simples dont s'alimentent les végétaux. Ces micro-organismes ont besoin d'eau et d'air et non seulement de matières organiques.

Le compostage est un mode de recyclage important qui peut se faire à la maison. C'est un moyen facile de réduire du tiers la quantité de résidus produits par les ménages. De plus, c’est la façon la plus avantageuse afin d’éviter l’engorgement des dépotoirs puisque les déchets compostables représentent environ le tiers d’une poubelle domestique. Une famille moyenne génère environ 225 kilogrammes (500 livres) de déchets organiques chaque année. Le compostage (source pertinente de fertilisants) produit un excellent amendement du sol pour le jardinage et l'aménagement paysager en plus d’éviter l’utilisation de produits chimiques. Le compost aère les sols lourds, donne du corps aux sols plus légers et ainsi, en apportant les éléments nécessaires, favorise la croissance des plantes.

Le compost peut avoir de nombreux effets bénéfiques pour le sol et les végétaux. Il augmente le taux de matière organique dans le sol et améliore la capacité de rétention d'eau et la porosité du sol tout en en contrôlant l'érosion. De plus, il contribue à la croissance des plantes et des fleurs et aide les végétaux à développer un bon système radiculaire.

Utilisez-le sur votre gazon, dans votre jardin, autour de vos arbres ou mélangez-le avec du terreau d'empotage pour vos plantes.

Un compost bien entretenu ne sent rien ou du moins, devrait sentir la bonne terre fraîche.

Que peut-on composter?

Toutes les matières organiques peuvent être compostées. Il est important d'utiliser un mélange judicieux des matières organiques ci-dessous pour obtenir un rendement maximum du compostage résidentiel.

- feuilles (se décomposent plus vite si déchiquetées)

- la paille et le foin, brindilles (riches en carbone)

- gazon (sec)

- végétaux (plantes mortes et fleurs séchées)

- mauvaises herbes (sans graines mûres)

- tiges molles de végétaux

- cendre de bois (en très petite quantité cependant)

- pelures et résidus de fruits et légumes (matières riches en azote)

- coquilles d’œufs (écrasées)

- sacs de thé et marc de café (avec filtres)

- papier déchiqueté (quoiqu’il soit préférable de le recycler)

- papier journal et sciure de bois (en petite quantité)

- serviettes en papier et essuie-tout (non souillé de résidus de viande)

- pâtes alimentaires (sans viande ni produits laitiers), pain, riz, écales de noix

 

NE PAS UTILISER :

- mauvaises herbes montées en graines ou rampantes

- chaux

- morceaux de bois calciné

- briquettes et cendre de BBQ

- poussière d’aspirateur

- viande, poisson, os et cartilages

- les feuilles de rhubarbe (sauf la tige qui elle, peut être compostée)

- produits laitiers

- graisses et huiles

- fromage ou sauces

- plastique

- métaux

- les matériaux contaminés avec des pesticides ou des produits dangereux (ex : le bois traité)

- les plantes ou feuillages malades

- litières et excréments d’animaux ou d’humains

 

Technique de compostage...

Le compostage résidentiel peut se faire dans un composteur de fabrication artisanale ou un composteur commercial vendu par la municipalité.

La première étape importante consiste à placer le composteur dans un endroit ensoleillé et bien drainé. Choisissez un emplacement pratique accessible toute l'année.

Les contenants à compost

Certaines villes offrent à leurs citoyens, des bacs pour le compostage mais, si votre ville n’en offre pas, il est facile de s’en procurer.

Il en existe de différentes grosseurs et en différentes matières (bois, plastique). Vous pouvez même fabriquer votre propre composteur.

Dans les grandes quincailleries, comme Réno Dépôt ou autres, vous trouverez des composteurs à différents prix. Il en existe même de tout petits (en plastique) que vous pouvez conserver dans la maison durant l’hiver et qui se détaillent environ 15,00$ ou moins.

Sinon, vous pouvez toujours utiliser la méthode la plus simple qui consiste à aménager un coin « compost » dans votre cour.

Pour ce faire, vous devez d’abord retourner le sol à l'endroit où vous voulez placer le composteur.

- Après avoir placé le composteur, couvrez le fond d'un rang de petites branches. Ceci permettra à l'air de circuler et améliorera le drainage.

- Mettez en alternance des résidus humides (p. ex., résidus de cuisine) et des résidus secs (p. ex., résidus de jardinage).

- Ajoutez du compost "fini", si possible, de la terre à jardinage ou un produit de démarrage (en vente dans les centres de jardinage) à vos résidus. Ceci accélère la mise en marche du processus de compostage.

- Retournez souvent le tas pour l'aérer.

Conseils pour le compostage

Le compostage est plus efficace lorsque les morceaux de matière organique sont de petite taille. Les mauvaises herbes et les résidus doivent être déchiquetés.

N'ajoutez pas une couche épaisse d'un seul type de résidus. Ne mettez pas plus de 2 1/2 pouces (7cm) de gazon, 6 pouces (15 cm) de feuilles  (coupez-les, déchiquetez-les ou faites-les sécher avant de les émietter). Laissez sécher le gazon avant de le mettre dans le composteur, si possible, ou sinon mélangez-le avec une matière sèche et grossière, comme des feuilles, pour empêcher qu'il ne se compacte.

Le contenu du composteur devrait être humide comme une éponge tordue. Si la matière est trop sèche, elle mettra trop longtemps à se composter. Si elle est trop humide, elle pourrait se mettre à sentir.

Retournez ou mélangez le compost toutes les deux semaines ou à chaque ajout de matière. Ceci permet au compost de bien s'aérer.

Il est possible de composter en hiver. Vous pouvez placer des résidus dans le composteur tout l'hiver. Le processus de décomposition se fait moins rapidement ou cesse lorsque le tas est gelé mais il reprendra au printemps. Un bon retournement au printemps réactivera le processus. Videz le composteur à l'automne pour faire de la place.

Entretien et dépannage

Un tas de compost bien aéré et bien équilibré ne produit pas d’odeur désagréable.

Le compostage n'est pas un processus difficile mais il peut parfois exiger quelques soins particuliers. Voici quelques solutions faciles aux problèmes les plus courants.

Si le tas ne réduit pas ou ne produit pas de chaleur, vous allez devoir provoquer le processus. Si le tas est sec, ajoutez de l'eau et mélangez bien. Si le tas est humide et boueux, étendez-le au soleil et ajoutez des résidus secs. N'oubliez pas de garder du ''vieux'' compost pour le mélanger à la nouvelle matière première.

Si le centre du tas est humide et chaud mais que le reste est froid, il est possible que votre tas soit trop petit. Essayez de garder le composteur aussi plein que possible. Mélangez les vieux résidus avec les nouveaux et les résidus secs avec les résidus humides en brisant les mottes.

Si le tas est humide et qu'il sent le sucré mais qu'il ne chauffe pas, il est possible qu'il soit en manque d'azote. Ajoutez du gazon coupé, des résidus de table et un peu de fertilisant organique que vous aurez acheté au centre de jardinage.

Si le tas sent mauvais, donnez-lui de l'air. Rendez la matière plus meuble en brisant les mottes, débouchez les évents et ajoutez des copeaux pour permettre au tas de respirer. Retournez le tas pour favoriser l'aération.

Si des insectes (mouches) et des animaux sont attirés, peut-être est-ce dû au mauvais recouvrement des déchets végétaux de cuisine récemment ajoutés; alors bien recouvrir ces résidus avec de la terre, du vieux compost ou des feuilles. Une autre cause à ce problème pourrait être la présence de matières non recommandées; alors enlever sans tarder les matières non recommandées.

Compostez dans un contenant fermé muni d'un couvercle pour empêcher que les animaux atteignent la matière en décomposition. Mettez un treillis métallique dans le bas du composteur pour empêcher les animaux de creuser sous le tas. Enfoncez ou couvrez immédiatement les résidus alimentaires.

Le processus de compostage peut prendre de deux mois à deux ans, selon les résidus utilisés et l'effort fourni. Le tas doit comprendre un bon mélange de résidus secs et humides pour accélérer le processus. Retournez-le fréquemment et assurez-vous que les résidus soient déchiquetés ou en petits morceaux.

Deux utilisations au compost

Il existe deux types de compost : le mûr et le jeune.

Le compost mûr a l’aspect de terreau (terre végétale); il est friable et de couleur foncée et il sent la terre de forêt. Le compost jeune, de couleur foncée et de bon odorat contient des vers de terre. Son aspect demeure toutefois plus grossier que le compost mûr et on peut vaguement différencier ses divers composants.

On peut utiliser les composts mûrs n’importe quand et n’importe où, même sur des plantes fragiles en période de croissance. Par contre, les composts jeunes seront plus appréciés des plantes qui acceptent mieux la matière organique moins bien décomposée, comme les patates et le maïs et les cucurbitacées.

De façon générale, le compost est prêt à être utilisé lorsqu’il est de couleur foncée, que sa texture est friable (il s’émiette), sent la terre de forêt et que la plupart des matières sont méconnaissables.

Tamisez alors le compost pour éliminer les matières qui ne sont pas entièrement décomposées et remettez-les dans le composteur.

Plus la matière organique est bien décomposée, plus on gagne à l’enfouir; plus elle est peu décomposée, plus il est préférable de l’épandre en surface. L’enfouissement doit être toutefois assez superficiel (12 cm au maximum). Quant à l’épandage, favorisez les journées d’ombre. Vous pouvez aussi tamiser le compost afin d’éliminer les matières non décomposées; les matières retenues peuvent être alors déposées dans un nouveau tas de compost.

Pour en savoir plus :

http://www.recyc-quebec.gouv.qc.ca/client/fr/rubriques/questions.asp?idCat=18#29

 

Le Conseil canadien du compostage
16, rue Northumberland
Toronto (Ontario) M6H 1P7
Courriel : info@compost.org

2 votes. Moyenne 3.50 sur 5.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site