La Franc-Maçonnerie: Loge Maçonnique

Loge maçonnique

Une loge maçonnique est une structure locale regroupant quelques dizaines de francs-maçons.

Elle est encadrée par les « cinq lumières » : le vénérable maître-en-chaire (ou président), le premier surveillant, le second surveillant, l'orateur (dans les rites d'origine française) et le secrétaire. Il existe aussi d'autres « officiers » occupant des fonctions (offices) spécifiques. Celles-ci n'ont aucun rapport avec le grade ou degré (hormis qu'il faille être maître depuis deux ou trois ans).

La plupart des toutes premières loges maçonniques pratiquaient :

- soit l’ancienne cérémonie d’admission, datant des corporations et connue sous le nom de « Rite des Anciens Devoirs »,

- soit, à partir de 1630 et en milieu presbytérien, le rituel d’initiation dit « Rite du Mot de maçon » et originellement composé uniquement d’une poignée de main et de deux mots de passe.

Une Grande Loge est un regroupement de plusieurs loges.

Suite à la Loge mère, une autre Grande Loge anglaise « Grand Lodge of Ancient Masons » se forma et s’opposa à celle-ci, lui reprochant d’avoir déchristianisé le rituel. A son tour, elle inspirera un certain nombre de loges dans le monde entier.

Puis, à l'époque des guerres napoléoniennes et du premier affrontement des empires européens, les deux Grandes Loges britanniques se rassemblèrent en 1813 autour d'une nouvelle obédience, nommée « Grande Loge unie d’Angleterre » (United Grand Lodge of England) dans un « Traité d'Union » d'inspiration plus « ancienne » que « moderne ».

5 votes. Moyenne 3.40 sur 5.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site