Le Council on Foreign Relations (CFR)

Le Council on Foreign Relations (CFR) ou Conseil des Relations Étrangères est une organisation indépendante et non-partisane, un « think tank » américain, qui analyse la situation politique mondiale et conseille le gouvernement des États-Unis en matière de politique étrangère. Fondé en 1921, il est composé d'environ 4 000 membres (4 254 en 2004) issus du milieu des affaires, de l'économie et de la politique.

Le CFR publie un magazine le Foreign Affairs dans lequel il propose des résolutions (de type politique, militaire ou autre) au gouvernement américain. Il exerce une influence certaine sur le rôle que jouent les États-Unis sur la scène internationale.

Son siège social est à New York, et il possède des bureaux à Washington DC.

Certains voient en lui le véritable organe décisionnel de la politique étrangère des États-Unis et, vu la puissance américaine dans le monde, comme étant l'un des plus importants lobbies au monde. Fait à noter : bon nombre de membres du CFR sont également des Bilderbergers ou encore de la Commission Trilatérale. Tous ces groupes régissent l'économie et la géopolitique mondiales.

Selon les théories du complot, les intérêts défendus par le CFR seraient ceux des principales multinationales. Par exemple, la famille Rockefeller y a joué un grand rôle. On considère que son pouvoir est trop important, et qu'il n'obéit qu'à une minorité de personnages très riches.

De même, d'après ces mêmes théories, le CFR contrôle aujourd'hui l'administration américaine au terme d'une infiltration progressive de toute la branche exécutive du gouvernement américain : le département d’État, le département de la justice, la CIA, et les militaires les plus hauts gradés. D’ailleurs jusqu'à présent, tous les directeurs de la CIA auraient été membres du CFR, de même que la plupart des présidents depuis Franklin Roosevelt. Le CFR contrôlerait également la grande presse, car la plupart des grands journalistes américains en seraient membres.

Parmi les membres, nous retrouvons :

Du côté des Directeurs :

Richard N. Haass qui en est le Président
Peter Ackerman, Managing Director, Rockport Capital, Inc.
Fouad Ajami,
Tom Brokaw de NBC News
Joseph S. Nye, Jr.,
David Rockefeller (Président Honoraire)

Du côté international, nous retrouvons des représentants de différentes parties du globe dont :

Afrique du Sud, Allemagne, Arabie Saoudite, Brésil, Chine, Égypte, Espagne, France, Inde, Indonésie, Israël, Japon, Koweït, Mexique, Nigeria, Pakistan, Palestine, Philippines, Royaume-Uni, Russie, Suède, Thaïlande, Turquie, Venezuela, Zambie.

Et bien sûr du Canada dont Brian Mulroney.

Traduction partielle du mot du président du CFR, Richard N. Haass sur le site officiel du CFR:

« Comme vous pourrez l’apprendre en lisant notre mission, le CFR aide à la compréhension de la politique étrangère ainsi qu’au rôle des États-Unis dans le monde depuis sa création en 1921.

Pour ce faire, le CFR organise des rencontres auxquelles participent les membres officiels du gouvernement, les différents chefs mondiaux ainsi que les membres du CFR afin de débattre des problèmes majeurs de politique étrangère et publie le Foreign Affairs, une revue spécialisée en politique globale.

Le site CFR.org n’est pas limité à nos seules études. C’est aussi un guide pour une meilleure information et analyse, que ces études aient été faites soit ici au CFR ou par une autre organisation.

La publication du Foreign Affairs est une ressource autant pour ses membres que pour des membres officiels du gouvernement, des comités exécutifs d’affaires, des journalistes, des enseignants et étudiants, des chefs civils et religieux ainsi que pour tous les citoyens intéressés afin de les aider à mieux comprendre le monde et les choix de politique étrangère faisant face aux États-Unis et aux autres pays.

La mission du CFR :

- maintenir une liste de membres divers qui prennent part à des programmes spéciaux afin de promouvoir l’intérêt et de développer l’expertise dans la nouvelle génération de politique étrangère;

- convenir de rencontres à ses quartiers généraux de New York, à Washington DC ou en tout autre ville avec les officiels du gouvernement, les membres du Congrès, les chefs mondiaux afin de discuter et débattre des problèmes majeurs internationaux;

- supporter un programme d’étude qui encourage des recherches indépendantes afin de pouvoir faire des recommandations concrètes en politique;

- publier le Foreign Affairs, un journal international des affaires et de politique étrangère des USA;

- financer des recherches indépendantes produisant des rapports contenant des conclusions et des recommandations politiques sur les sujets les plus importants en matière de politique étrangère;

- mettre régulièrement à jour l’information et les analyses se rapportant aux événements mondiaux ainsi qu’à la politique étrangère américaine sur le site CFR.org »


Son site officiel : http://www.cfr.org/

2 votes. Moyenne 3.50 sur 5.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site