Moyens Individuels contre les projets des Grands Maîtres du Monde

Oui, il est possible de contrer les projets des Grands Maîtres du Monde mais pour cela, nous devons faire front commun et cesser de vivre de façon individualiste.

Et il est grand temps d’agir avant que leurs projets ne soient tous entièrement réalisés. Car, comme vous avez pu le constater, que ces projets soient entièrement, majoritairement ou partiellement réalisés, certains d’entre eux se développent à une vitesse effarante. Je vous parle ici de la Grippe H1N1 qui crée présentement une panique au niveau mondial et qui rejoint parfaitement les objectifs de ces Grands Maîtres.

Cessons de nous mettre la tête dans le sable, cessons de dire ou même de penser que nous n’y pouvons rien et AGISSONS

Ce n’est qu’en agissant de manière individuelle et collective que nous pourrons parvenir à contrer ces Grands Maîtres!

 

Plusieurs moyens sont mis à notre disposition dans ce sens.

D’abord, au niveau individuel :

1) Pratiquer une consommation intelligente :

- Acheter et consommer des produits qui respectent l'homme et l'environnement.

- Boycotter systématique des entreprises qui détruisent l'environnement, utilisent le travail de quasi-esclaves dans les pays du Tiers Monde ou qui appliquent des méthodes de production contraires au développement durable.

- Boycotter les marques de produits alimentaires qui utilisent à outrance les additifs chimiques, les pesticides, les OGM, et qui font passer leur profit avant la santé du consommateur.

 

2) Pratiquer une utilisation intelligente des médias :

- Boycotter les émissions abrutissantes et débilitantes, qui sont une insulte à notre intelligence.

- Ne regarder que les émissions qui nous rendent réellement plus heureux, plus éveillé, plus riche intérieurement...

- Boycotter les journaux télévisés et les magazines qui ne contiennent que des informations insignifiantes.

- Chercher les informations importantes là où elles se trouvent: chaînes TV culturelles, magazines scientifiques et économiques spécialisés, livres, Internet…

 

3) Pratiquer un vote intelligent :

- Ne pas hésiter à voter pour de "petits" candidats. Même les grands partis d'aujourd'hui ont été petits à leurs débuts... En n'osant voter que pour les grands partis, nous rendons impossible l'émergence d'une alternative politique véritable, en phase avec les aspirations et les préoccupations des gens.

Si vous êtes français, ne votez pas pour des Enarques. Leur méthode de gouvernement est basée sur le mépris de la population, considérée comme un cheptel à gérer.

 

4) Pratiquer une citoyenneté active :

- Contacter nos élus, leur demander des comptes sur les grandes questions: environnement, social, justice, transparence et intégrité de l'état, contrôle éthique de la science…

Entre autres, leur demander des comptes à propos :

- du décalage entre le niveau élevé des impôts et la qualité médiocre des prestations de l'état en matière d'éducation, de défense de l'environnement, de santé, de justice, de sécurité, de recherche, de qualité des équipements collectifs, de qualité des services administratifs...

- de l'utilisation de l'argent public pour les dépenses fastueuses de l'administration (déplacements en avion, séjours à l'hôtel avec une cohorte de "collaborateurs", voitures et appartements de fonction, locaux officiels aménagés comme des palais...)

- du détournement de l'argent public, au moyen de subventions abusives versées à des multinationales, ou de travaux publics inutiles (ronds-points, chicanes, re-goudronnage inutile d'une route, etc…) dont le but est souvent de permettre aux hauts fonctionnaires et aux élus locaux de percevoir des "commissions"

- de la justice à 2 poids et 2 mesures, et l'impunité totale accordée aux plus puissants ou aux membres de certains réseaux d'influence

- de la non application des réglementations sociales et environnementales  

- du laxisme envers des activités polluantes, les atteintes à la santé publique, le non-respect des normes pour la qualité de l'eau ou de l'air

- de l'absence de recherche sur les nouvelles énergies

- de l'absence de politique efficace pour l'environnement...


- Contacter également les entreprises, afin de savoir si leurs produits respectent l'environnement, les droits sociaux, la santé du consommateur...

De cette façon, nous démontrerons aux multinationales qu'une prise de conscience a lieu, et que leur intérêt est de changer si elles veulent préserver leur image et conserver leurs clients.

 

5) Respecter la nature et l'environnement :

- Respecter la faune et la flore lors des promenades ou randonnées

- Ne pas abandonner de détritus dans la nature

- Ne pas utiliser notre voiture inutilement

- Ne pas rouler en diesel à cause des odeurs, du bruit, et des émissions de particules cancérigènes.

2 votes. Moyenne 5.00 sur 5.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×